Quels sont les enjeux d’une fusion-acquisition ?

fusion acquisition

Les fusions et acquisitions regroupent deux entités commerciales en une seule. On parle d’une fusion lorsque deux entreprises forment une nouvelle entité. Dans le cas d’une acquisition, une entreprise en achète une autre et intègre ses activités à les siennes.L’objectif de cette opération est de créer une nouvelle entité plus efficiente et plus efficace que les deux entreprises précédentes l’étaient seules.

Dans la fusion- acquisition on distingue deux catégories de sociétés. D’un côté la société acheteuse et de l’autre la société venderesse. Le but de cette opération est de permettre à l’acheteur de prendre le contrôle juridique de la société acquise. À noter cependant que les deux sociétés gardent leur individualité juridique. Pourquoi les sociétés fusionnent-elles, pourquoi s’allier avec la concurrence ? Cette opération cache de nombreux enjeux. Découvrez-les ci-dessous.

Fusion-acquisition, accélérer l’accroissement de son entreprise

La fusion-acquisition a pour premier enjeu l’accroissement rapide des sociétés concernées. En effet, une fusion-acquisition implique plusieurs choses et notamment la fusion des ressources. C’est-à-dire qu’en fusionnant les sociétés peuvent profiter des ressources de l’autre. Cette fusion des ressources et des compétences est un excellent moyen d’accélérer l’accroissement de votre société, surtout si vous êtes l’entreprise acheteuse. La fusion-acquisition est également un moyen de développer son marché. En effet, cette opération permet de profiter des ressources et des performances de la société acquise. À titre d’exemple, une société peut, grâce à une fusion-acquisition, accéder au marché international. Il faut noter que la fusion-acquisition est surtout pratiquée dans le cadre des petites sociétés. Ces dernières font appel à un responsable fusion-acquisition pour améliorer la supervision de l’opération de fusion-acquisition.

Ces petites entreprises en profitent grandement. En procédant à une fusion, elles peuvent se développer rapidement et efficacement en profitant des ressources de la ou des sociétés acquises. Mais cette opération ne concerne pas seulement les petites entreprises les plus grandes aussi peuvent le faire. Quoi qu’il en soit l’enjeu est le même, accroître sa société. Pour en savoir plus sur la fusion-acquisition ou le management de transition vous pouvez consulter le site reactive-executive.com.

Les avantages économiques de la fusion-acquisition

Une opération de fusion acquisition ne profite pas que pour l’accroissement, elle joue aussi un rôle dans l’économie des entreprises concernées. Cette opération permet aux sociétés de faire des économies significatives. Premièrement, il y a les réductions. Une entreprise peut bénéficier de réduction sur l’achat de certains produits. Si une autre opération fusionne avec elle, l’autre société pourra également bénéficier de ces mêmes réductions. Cela permet alors de faire des économies. Deuxièmement, les dépenses pour l’acquisition d’outils sont moins élevées. En effet, lorsque deux sociétés peuvent participer à une opération de fusion, elles partagent les dépenses. Ce qui fait que les frais sont allégés ce qui permet de réaliser des économies. Ce partage des prix ne concerne pas uniquement les outils de travail. Il s’applique également aux produits consommables et matières premières dont les entreprises ont besoin. La fusion-acquisition permet également de bénéficier des avantages fiscaux. Comme par exemple le fait que la société acquéreuse aura une réduction d’impôts sur les bénéfices que cette dernière perçoit. Quoi qu’il en soit, l’enjeu principal d’une fusion-acquisition est de faire augmenter les bénéfices de sa société tout en faisant des économies.

Fusion-acquisition, moyen de limiter la concurrence

Le monde des affaires est cruel. Aujourd’hui, de nombreuses sociétés se développent et d’autres disparaissent. La concurrence devient de plus en plus rude. Comment faire face ? La réponse est simple « fusion-acquisition ». En effet, en fusionnant avec une autre société on en fait un « allier ». Cette opération permet de profiter de ses ressources et de sa clientèle et réciproquement. Cependant, ces avantages ne sont palpables que si l’on fusionne avec une société agissant dans le même domaine que le vôtre. En fusionnant avec une société concurrente, on gagne automatiquement en parts de marché. Cela permet d’avoir une chance de détrôner l’entreprise la plus influente du moment. Il faut cependant faire attention. Les erreurs sont fréquentes dans ce genre d’opération. Il est donc conseillé de faire appel à un fusion manager pour en savoir plus avant de se lancer dans une opération de fusion-acquisition. La réduction de la concurrence est un des principaux objets de la fusion-acquisition dite horizontale.

La diversification des activités de son entreprise

La fusion-acquisition peut tout autant concerner deux sociétés concurrentes, c’est-à-dire qui œuvrent sur le même marché. Ou deux sociétés dont les activités ne coïncident pas. Dans le deuxième cas, la fusion est une bénédiction pour la société acquéreuse. En effet, cela lui permet de diversifier ses activités. Grâce aux ressources acquises elle peut se lancer sur un nouveau plan qui n’a aucun rapport avec sa spécialisation d’origine. Cette fusion permet également de gagner en crédibilité. En effet, une société peut avoir envie de se lancer sur un nouveau marché qui lui semble accessible. Cependant, elle ne peut pas percer du fait de la trop forte concurrence, mais aussi du manque de crédibilité. En effet, chaque marché a des entreprises de référence, et en fusionnant avec l’une d’elles l’entreprise acquéreuse peut se lancer, car elle gagne en crédibilité. D’un autre point de vue, en plus de la diversification, c’est aussi une aubaine car la société acquiert de nouvelles connaissances et de nouvelles compétences ce qui lui permet de devenir plus compétitive et donc de concurrencer ses homologues sur le marché qu’elle vient de rejoindre.

L’horodatage, une intégrité optimale
Comment fonctionne le closing ?