Mener à bien son projet PIM

PIM

Au sein d’une entreprise, le Product Information Management ou pim désigne une stratégie fiable afin de définir et distribuer les produits. Ce système de gestion lui permet de gagner en compétitivité et en productivité. De cette façon, il n’y aura plus d’erreurs ou de doublons, mais surtout, plus de silos de données. Ainsi, le diagramme représentant la vente tendra vers le haut et les relations avec les fournisseurs deviendront plus fluides. Néanmoins, cette solution efficace nécessite une bonne organisation.

Assurer le bon cadrage du projet

Si vous voulez réussir votre projet pim, la première étape consiste à assurer le cadrage. À cet effet, vous devez bien préciser l’objectif à atteindre pour le projet, le planning global pour l’avancement du projet et les livrables liés à l’organisation. D’autre part, il convient de bien délimiter le périmètre d’action à savoir les catégories, les caractéristiques et les gammes du produit.

Au préalable, l’équipe à mobiliser doit se réunir pour voir le processus à intégrer et la méthodologie pour initialiser le projet. La bonne gouvernance va entre autres permettre de garantir la qualité des données sur le long terme. Dès l’étude et l’analyse de l’avant-projet, il faudra choisir les interfaces à exploiter ainsi que l’environnement du travail. Cependant, vous ne serez plus enjoint à déterminer les risques éventuels relatifs au projet. L’étude des solutions possibles sera alors de mise. Ainsi, vous serez prêt dans le cas où un souci se produirait. Pour plus d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à visiter le site www.goaland.fr.

Consacrer du temps pour spécifier le projet

En premier lieu, vous devez choisir l’intégrateur adéquat, celui qui prendra en charge le projet pim. Il est tenu de proposer la phase de spécification. La solution à laquelle ledit intégrateur varie selon sa méthode et sa technique. Pendant cette étape, mieux vaut prendre tout le temps nécessaire, car cela va conditionner à coup sûr le succès du projet. Néanmoins, il ne s’agit tout de même pas de s’attarder à chaque obstacle rencontré.

Beaucoup d’éléments se basent sur cet intervenant, mieux vaut alors définir les intervenants représentatifs. Inutile de vous précipiter, vous devez vous assurer de l’intégration des concepts et des solutions retenues. Si possible, il faut contribuer à la mise en place d’un pilote afin de matérialiser les tâches et rendre sa validation plus facile.

En outre, la communication s’avère importante. Tous les participants au projet doivent bien comprendre leur rôle ainsi que l’importance de leur intervention dans l’investissement.

Bien définir les utilisateurs-clés et organiser les premiers livrables assez tôt

La solution choisie doit convenir au cahier des charges que l’on a fixé au préalable. Néanmoins, il ne faut point sous-estimer l’expérience d’un utilisateur. C’est un point crucial de bien vérifier l’atout et l’expérience de tout utilisateur. Cependant, malgré une forte compétence des collaborateurs, le travail n’apportera pas les résultats escomptés si le temps manque. En d’autres termes, accordez la chance à tous ceux qui participeront au projet de débuter à temps. De cette manière, ils redoubleront de prudence lors de la phase de spécification. Vous devez commencer tous les projets en fonction du planning, mais tous les intervenants doivent être prévenus assez de temps avant leur immixtion. L’information produit doit bien passer pour assurer la cohésion de l’équipe et le respect du planning.

Selon le périmètre préétabli pour le projet PIM, cela peut prendre quelques mois. À cet effet, le retard représente un défaut non négligeable. En vue de rassurer les équipes et les sponsors intervenant au projet, l’idéal serait de livrer le premier peu de temps après avoir signé le contrat. Ce procédé prouve le professionnalisme, la maturité et le déroulement du projet suivant les conditions imposées par le délai du planning.

Enfin, il faut faire attention avec les travaux sur les données. Vous devez déterminer la complétude et la qualité du projet au niveau de la plateforme de gestion. Souvent sous-estimée au niveau des entreprises, cette tâche demeure indispensable pour s’assurer l’atteinte des objectifs sans encombre.

Estimer le succès du projet

Lors du processus du déroulement du projet PIM, il va falloir mesurer le suivi du planning et le taux de succès de toutes les étapes du projet. Cette technique permettra de mobiliser tous les autres moyens pour garantir le bon déroulement du projet. De cette façon, vous prenez tout de suite conscience des problèmes pouvant survenir et procéder à l’étude des solutions en conséquence.

Toutefois, il existe quelques indicateurs qui conditionnent la réussite d’un projet notamment le taux de délayage de la locution et les indices de qualité pour les données. À cela s’ajoute le rabais du prix pour exporter des données et enfin, la remise du prix d’exécution d’un mémoire ou d’un prospectus papier.

Pour finir, afin d’optimiser la réussite d’un projet PIM, il est primordial de définir les fonctionnalités nécessaires au temps présent et celles qui le seront dans le futur. Cette projection dans l’avenir vous offre la possibilité de mettre constamment au défi votre entreprise et vos collaborateurs qui devront se conformer aux usages réactualisés et répondre aux besoins nouveaux. Dès lors, il est nécessaire de privilégier un logiciel PIM dont les fonctionnalités restent réglables. Ainsi, elles peuvent être modifiées au rythme de l’évolution de votre société.

Les caractéristiques des colles thermofusibles
Peinture de marquage et accessoires de chantier : contacter une entreprise en ligne